Les enseignants et responsables du Judo Club du Gard

 

 

 

  Eric Verrier, Président

Né le 25 octobre 1964 à Nîmes, il débute le Judo en 1974 à l’âge de 9 ans au Judo club du Gard avec Charles Tony.
 A 20ans, il met en pause ses entraînements pour des raisons professionnels. Il reprend le judo à 38 ans au club et y est toujours présent avec une assiduité remarquable toujours de bonne humeur et souriant. Il obtient sa ceinture noire le 11/11/2006. Il est passionné de Judo et pratique régulièrement la course à pied.
Eric est entré à 20ans comme ouvrier chez Eiffage travaux publics ; aujourd’hui toujours dans la même société il est chargé d’affaires dans l’entreprise Eiffage sur le secteur du Languedoc Roussillon.

  Jean Allier, Responsable arbitrage et Katas, section Judo

Né le 6.01.1950, après des débuts "malheureux" (multiples fractures au fémur lors d'un entrainement) au Judo Club de Bellegarde, Jeannot fait ses premiers pas sur les tatamis de la rue de Beaucaire en 1972.
Privé de compétition suite à son accident, il se consacre à l'aspect purement technique de la discipline et en devient très vite un conseillé averti.
Spécialiste des Katas et de l'arbitrage, il obtient en 2006 le statut d'arbitre national et peu de temps aprés il acquiert son 5e dan.
Ses compétences, sa disponibilité et sa gentillesse en font un élément incontournable du club.

  Mathieu Balaguer, Enseignant de Judo et Ju-Jitsu

Né le 14.04.1990, Mathieu cumule en 2012 les postes de professeur de Judo et de Ju-Jitsu : il prend ainsi la lourde tâche de succéder à Cyril au judo (poste qu'occupait Cyril depuis 1987), et à Stéphane et Michel au ju jitsu.
Formé au Judo Club du Gard, Matthieu détient un solide palmarès en Judo et en Ju Jitsu (vainqueur de l'open régional en 2010)
Il est titulaire du Brevet d'Etat et détient le grade de ceinture noire 3ème Dan.

  Kemissy Ghelis, Enseignant de Karate

Né le 23.02.1961, "Kim" débute en 1976 le Karate traditionnel au Bushido à Nîmes Ouest. Il passe en 1986 le 1er dan et en 1990 le Brevet Fédéral, et obtient pendant plusieurs années le titre de champion de ligue par équipe et individuel.
 Depuis 1991, Kim excelle dans l'enseignement au Judo Club, où sa gentillesse et ses qualités de pédagogue sont unanimement appréciées.
Passionné par l'étude et toujours à l'écoute de ses élèves, il propose des formes de travail adaptées aux attentes de chacun : Shotokan, Jutsu, Contact, Multistyle.

  Marcel Bienvenu, Responsable section Aïkido

Né le 2.11.1952. Marcel commence la pratique de l'Aïkido en 1986 au Judo Club du Gard sous l'enseignement d'Emmanuel Laureat, il prend en compagnie d'Eric Gigandet la direction de la section en 1994 suite au décès accidentel de "Manu".
Breveté d'Etat en 2000, il obtient son 5e dan en 2015. Fer de lance de l'Aïkido au sein du club, il a su re-créer une dynamique qui fait qu'aujourd'hui le Judo Club du Gard est le club référence au niveau du département.

  Eric Giganget, Enseignant Aïkido

Né le 15.11.1963. Il débute l'Aïkido avec madame Villaret à Nîmes au clos d'Orville, puis rejoint le Judo Club du Gard en 1990.
2e dan de Iaido et 4e d'Aïkido, Eric est un enseignant apprécié par la souplesse et l'efficacité de son travail ainsi que par sa simplicité et sa décontraction.

  Christian Janssen, Enseignant Aïkido

Né le 19.12.1957. Après de longues années à pratiquer la gymnastique sportive, Christian découvre les Arts Martiaux en s'initiant au Karate.
Il débute l'Aïkido en 1982 et se découvre une passion. Son entraînement assidu et sa recherche permanente du travail juste, lui ont permis au fil du temps de devenir un aikidoka expérimenté et de grande qualité.
Breveté d'Etat en 2000, Christian est depuis 2011 ceinture noire 5e Dan.

 

Enseignants Iaido et Jodo

Christian Jeanjean, 3ème Dan IAIDO et 3ème Dan JODO CFEB, Didier Blanchard, 2ème Dan IAIDO et 3ème Dan JODO CFEB, ainsi que Georges Lallart, 1er Dan IAIDO et 3ème Dan KENDO, qui viennent de mettre en place au sein du Judo Club du Gard ces deux nouvelles disciplines, proposent à ceux qui le souhaitent de venir pratiquer avec eux, malgré les horaires tardifs…
Ce sont des passionnés et cela est communicatif.