C'est en 1946 que Charles Toni professeur d'EPS au lycée Dhuoda, initié au judo par Jean De Hert (élève de Mikinosuke Kawaïshi, père du judo en France) crée le Judo Club du Gard.
16 m2 de tatamis sont à l'origine d'une passion qui dure depuis près de 70 ans !

 

Pédagogue hors pair, Charles Toni fut l'artisan de la promotion et du développement des arts martiaux, multipliant animations, démonstrations et stages avec d'illustres maîtres japonais.

1956 voit la naissance au sein du club de la 1ère section d'Aïkido du département. Antonin Piguilhem, ami de la première heure et formé par Charles Toni, en fut le responsable. En 1966 le Judo Club du Gard lance le Karate, autre discipline emblématique des arts martiaux mais encore inédite à cette époque dans le Gard, c'est Jacques Rate officier dans l'armée, élève de Maître Plee et Maître Murakami qui fut chargé de son essor.


Démonstration dans les arènes

Groupe de pratiquants devant le Club, 1952

 

Charles TONI donna au Judo Club du Gard une notoriété nationale, un palmarès impressionnant, le potentiel de ceintures noires le plus important de la région, il forma de nombreux enseignants, tout en conservant l'âme conviviale et familiale des débuts.


Quelques illustres anciens judokas, 1970. Haut: J.-P. Ross, R. Cassan, G. Houlonne, Pujole, H. Bouchette. A genoux: C. Dupuy, J. Seguin, J.-P. Guez, R. Cadières, H. Julian

Experts Japonais venus au club
Nakazano (1957, 64 et 65) T.Abe (1958 et 59) K.Abe (1959 et 60) Noro (1961, 62, 63, 65, 66 et 67) Fukami (1962) Tamura (1965, 67, 68) Hara (1966).